« La convivialité envers le client est la première exigence pour un bon chauffeur de taxi. »

Taxi Axi

Jan De Coninck vient de Louvain et est notre chauffeur du mois d’avril. Jan décida il y a deux ans de quitter son job et sa seconde résidence en Hongrie, après douze années de carrière chez Facilities Management. Il revint en Belgique et fut engagé par Taxi Axi. Un monologue sur sa carrière, la vie en tant que chauffeur de taxi et l’importance de la convivialité envers le client…

« Comment je me suis retrouvé dans le métier ? Il s’agit d’une longue histoire que je dois résumer. J’ai habité et travaillé pendant quelque temps en Hongrie mais, en raison des circonstances économiques que rencontrait le pays, j’ai décidé de revenir. Après quelques jobs en intérim, mon beau-frère m’a demandé de le seconder dans sa société de taxis qui était en pleine croissance. J’y travaille depuis environ un an, mais je n’ai pas l’intention d’arrêter pour le moment. »

« En tant que chauffeur de taxi, vous devez naturellement pouvoir vous entendre avec les gens de toutes les classes. L’homme d’affaires venu de Singapour veut un autre service que José du café du coin. Il y a également parfois des clients très ennuyants. Devoir s’arrêter au bord de la route parce qu’un jeune homme ne peut plus retenir cette bière de trop, déposer une femme un peu trop entreprenante chez sa famille inquiète,… J’ai déjà tout vécu en l’espace d’un an. Mais ici aussi la règle est : c’est et cela reste le client. Et ce sont encore et toujours les clients qui paient notre salaire, l’essence, les pneus du véhicule. »

« C’est pour ça que la convivialité envers les clients est pour moi l’exigence la plus importante pour un bon chauffeur de taxi. C’est quelque chose de naturel jusqu’à une certain point : vous l’avez ou vous ne l’avez pas. D’un autre côté, je pense que, sûrement en ce qui concerne les jeunes chauffeurs, apprendre un certain nombre de règles de base dans la relation client peut être une valeur ajoutée.

Avec neuf chauffeurs, nous avons pris part en février à la formation Info on the go, au cours laquelle les chauffeurs de taxi sont formés pour devenir des ambassadeurs conviviaux de la Ville de Louvain. Nous avons non seulement appris à réagir à différents types de clients, mais avons également été guidés à travers les coins cachés de la ville. Bien que je connaisse passablement bien Louvain et ses alentours, j’ai pu découvrir quelques endroits où je n’avais encore jamais mis les pieds avant. Une chouette expérience, et cela ne peut qu’améliorer le service rendu au client. »