Le secteur des taxis contribue à une mobilité plus sûre

Un monde sans aucune victime de la route. Cette idée d’une mobilité cent pour cent sûre est à la base de la campagne GoforZero, à travers laquelle l’Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) sensibilise les usagers sur les dangers de la route. Le secteur des taxis soutient complètement cette initiative. Un engagement important, puisque des milliers de chauffeurs de taxi circulent quotidiennement sur les routes. C’est pour cela que le Fonds Social des taxis & SLC et l’IBSR ont joint leurs forces le mardi 5 avril pour l’organisation d’un workshop ‘chauffeurs de taxi et SLC professionnels GoforZero’.

« Inciter les entreprises à investir dans la sécurité routière »

Durant le workshop, les chauffeurs de taxi ont eu l’occasion de rafraichir brièvement leurs connaissances du code de la route. Les participants se sont ensuite concentrés sur la réglementation spécifique aux chauffeurs de taxi, comme les directives concernant l’utilisation des voies réservées aux trams et bus, le port de la ceinture de sécurité ou encore la tolérance zéro appliquée aux chauffeurs professionnels en matière de consommation d’alcool.

Des chiffres surprenants se sont par ailleurs invités à bord, amenant sans prétention à la réflexion. Saviez-vous par exemple que l’impact d’une collision à une vitesse de 120 km par heure était comparable à une chute du 19e étage d’un immeuble ?

« Nous voulons au travers de l’organisation de cette formation inciter les entreprises de taxis à investir dans la sécurité routière », indique-t-on au Fonds Social. « Ce n’est pas non plus le but de nous limiter à cette unique séance. Nous voulons encore proposer cette formation à l’avenir. »IMG_0171

« La mentalité a tout à fait changé par rapport à il y a 10 ans »

L’expérience semblait très positive pour les chauffeurs présents. « Je reconnais que je ne porte pas toujours une ceinture de sécurité dans mon taxi, mais je veillerai à y être plus attentif à l’avenir », confie un jeune participant, visiblement très impressionné après avoir vu un film de sensibilisation.

« La plupart des choses que nous avons entendues aujourd’hui, on le perçoit intuitivement en tant que chauffeur. C’était tout de même une façon très intéressante de rafraichir un certain nombre de choses », déclare Dirk, qui est dans le métier depuis plus de dix ans. « Nous essayons au sein de notre entreprise d’accompagner nos jeunes collègues du mieux que nous pouvons. Nous allons donc certainement partager cette expérience avec eux. » Un bon conseil qui ne tombera sans aucun doute pas dans l’oreille d’un sourd, à en croire son collègue Ludo. « La sécurité routière est bel et bien un thème qui concerne les chauffeurs de taxi, certainement la jeune génération. La mentalité a tout à fait changé par rapport à il y a plus ou moins 10 ans ».