Philippe Geluck, à propos d’Uber :
« C’est complètement amoral et je déteste cette démarche. Parce que n’oublions jamais que ce sont des systèmes qui enrichissent à milliards un nombre très restreint de personnes et qu’il n’y a pas de retombées pour la société et pour la vie en société. »

Retrouvez ici l’intégralité de l’interview